La dépression, ses causes et ses symptômes

La dépression


La dépression est une maladie, qu’il ne faut pas prendre à la légère, et qu’il ne faut pas traiter uniquement à coup d’antidépresseur. La dépression est une atteinte mentale, psychologique, qui ne peut se soigner comme un rhume ou une grippe : comprendre ses causes, qui diffèrent pour chaque individu, et tenter de trouver des solutions propres à chacun est absolument indispensable.

Si les causes de la dépression ne sont pas toujours expliquées, elles peuvent être liées à des situations de stress intense et prolongé, à un traumatisme durant l’enfance, à la perte d’un être cher, à des problèmes de santé, à une situation d’isolement social, à des problèmes relationnels avec son conjoint, ses enfants ou sa famille, à des difficultés financières, à un divorce, à une perte d’emploi, à une pression professionnelle permanente, à des troubles bipolaires, etc.

Tristesse, désespoir, autodépréciation, repli sur soi, absence de motivation, perte de ses centres d’intérêts habituels, irritabilité, idées noires ou encore désir de suicide,… avec des retentissements sur votre sommeil, votre alimentation ou votre santé plus généralement, ce sont des symptômes, des signes d’alerte à ne surtout pas négliger, surtout dans cette période post-confinement où nos habitudes, nos rapports amicaux, familiaux, professionnels et sociaux sont chamboulés, à forte dose de distanciation sociale.

Ne restez pas seul face à la dépression


Ne restez pas seul. Parlez-en à votre entourage si celui-ci est capable de vous soutenir, et n’attendez pas d’être au plus mal, ni que votre état impacte tous les pans de votre vie pour consulter un professionnel, qui pourra poser un diagnostic sur la base de votre ressenti personnel, d’un examen psychologique, voire, si nécessaire de la perception de votre entourage sur votre comportement.

Le professionnel est neutre et ne vous juge pas, il est dans une attitude d’écoute bienveillante, vous accompagnant pour vous aider à comprendre ce qui ne va pas, en discuter, et vous aider à aller mieux durablement. En mettant des mots sur votre mal-être et en étant suivi, vous réduisez également les risques de voir revenir la dépression de manière récurrente.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, en 2020, la dépression devrait devenir la première cause de morbidité (maladie) chez la femme et la seconde chez l'homme, mais celle-ci peut être soignée avec succès dans près de 80% des cas quand elle est correctement diagnostiquée, toujours selon l’organisation mondiale de la santé.

Ne restez pas seul, faites-vous aider, parlez à une oreille attentive et bienveillante, qu’elle vienne de votre entourage ou d’un professionnel de santé. Néanmoins, ne vous laissez pas polluer ni enfoncer par des remarques venant de proches qui ne comprennent pas votre mal-être et vous suggère de vous bouger, de faire des efforts, de vous prendre en main. C’est contre-productif, une dépression n’étant pas un coup de mou passager.

La dépression n’est pas une honte


Dire ce que l’on ressent, parler de ses sentiments et de ses émotions est un exercice déjà difficile pour la plupart des gens qui vont bien. Alors quand on est déprimé, bien que ce soit indispensable, exprimer sa souffrance et accepter d’être aidé peut paraître impossible. Car la dépression entraîne bien souvent un effet de culpabilité et un sentiment d’échec ou de honte :

« Comment puis-je étaler mes problèmes, vider mon sac, peut-être pleurer devant un proche ou un professionnel, je vais passer pour quelqu’un de faible, pour un malade mental… »

Dans une société où il faut toujours tout réussir, être le meilleur dans tous les domaines, où les réseaux sociaux nous donnent l’impression (fausse) que tout le monde a une vie épanouie et exceptionnelle, exposer son mal-être à ses proches est souvent impensable. Consulter un professionnel est pour beaucoup encore plus impensable, car c’est admettre qu’on est peut-être malade, et ça implique de s’exposer devant une personne que l’on ne connaît pas, qui va peut-être nous juger ou estimer que nos problèmes n’en sont pas vraiment. Toujours ce sentiment de honte, qui pousse à la tentation malheureuse et aggravante du repli sur soi.

Consulter un professionnel à distance


Si vous exposer à un proche ou un professionnel de santé vous semble trop compliqué, sachez qu’il existe une alternative en pleine expansion. Plus que jamais avec la crise du coronavirus, les téléconsultations sont devenues incontournables. Dans le cas d’une dépression, ses avantages sont nombreux : un professionnel de santé disponible est à votre écoute, il peut vous aider à aller mieux tout en vous offrant la possibilité de ne pas vous exposer directement. Il vous est ainsi plus facile de vous confier, d’exprimer votre souffrance, de parler de choses intimes ou encore de poser des questions délicates que jamais vous n’auriez posé dans un cabinet les yeux dans les yeux, et ainsi d’accepter d’être aidé, pour ne pas céder à la tentation du repli sur soi ni voir votre situation se détériorer.

Néanmoins, il existe différents états de dépression, et tous ne peuvent se traiter à distance. A l’issu d’un premier entretien, il pourra vous être recommandé de vous rediriger vers un cabinet ou une structure médicale adaptée si le professionnel estime que cela est nécessaire. La finalité de la consultation par téléphone est la même que dans un cabinet : vous aider à aller mieux.



UNE QUESTION? Je vous réponds

Victor dit:
Le 11-08-2020 12:52

Bonjour Madame, J'ai 22 ans et j'aimerais avoir une consultation sur mes problèmes de gestion de colère et un mini complexe d'infériorité. Étant encore un étudiant, serait-il possible de me dire si vous êtes sur la liste adeli ? Afin de pouvoir me faire rembourser la ou les consultations. Merci d'avance et bonne journée. Cordialement, Victor Huynh



Posez votre question

Si vous souhaitez être alerté en cas de réponse